Dossier Yo-kai Watch 2

À sa sortie au Japon en 2013, Yo-kai Watch 1 n’avait pas eu un grand succès, contrairement à ce qu’on peut penser. C’est surtout grâce à l’arrivée du dessin animé que les japonais ont découvert Jibanyan et ses copains, et que Yo-kai Watch a pu devenir un tel phénomène. Les développeurs de chez Level-5 ayant bien compris la leçon, ils se sont dépêchés de préparer une suite, reprenant cette fois-ci plus d’éléments du dessin animé afin qu’elle se vende mieux. Et bordel de dieu, on peut dire que ça a marché ! Trois ans plus tard, Yo-kai Watch 2 s’apprête enfin à sortir dans nos vertes contrées, loin des temples shinto et des konbini, et en attendant, voici un dossier pour TOUT savoir en exclusivité sur ce qui vous attend dans cet épisode.

 

 


L’HISTOIRE

L’histoire se déroule un an après les événements du premier jeu, toujours durant les vacances d’été (qui coïncide avec la sortie du jeu au Japon, immersion quand tu nous tiens). Un soir, deux Yo-kai mystérieux nommés Kin et Gin apparaissent à Granval, et dérobent la Yo-kai Watch de Nathan, et ses médaillons. Ses souvenirs disparaissent, ainsi que ceux de tous les Yo-kai avec qui il s’était lié d’amitié, et ils oublient ainsi toutes les aventures qu’ils avaient vécues ensemble. Pas de bol pour notre héros, mais pratique pour justifier un retour à la case départ, et recycler des chapitres du premier épisode.

Nathan reprend alors une vie normale, et , quelques jours plus tard, sort en ville avec ses parents. Pendant que ces derniers se disputent sur les gâteaux à acheter (rigolez pas, les couples se disputent vraiment pour ça au Japon), Nathan tombe sur une étrange boutique, dans laquelle est entreposée une montre qu’il croit avoir déjà vu : la Yo-kai Watch ! Il l’achète à un prix dérisoire, et, sur les conseils du vendeur, met une pièce dans le distributeur à jouets devant le magasin. Vous imaginez la suite : ce bon vieux Whisper sort de la capsule, refait à Nathan tout le topo sur le monde des Yo-kai, ils retrouvent tous deux la mémoire, et c’est reparti pour une nouvelle aventure !

 

Même Nathan doit remettre la main au porte-feuille

Nathan a beau avoir récupéré ses souvenirs, ce n’est malheureusement pas le cas de ses amis Yo-kai, dont il a perdu les médaillons. Il se met alors à leur recherche, afin de leur faire retrouver la mémoire, et commence bien évidemment par Jibanyan, qui a tout oublié de Nathan et est retourné hanter le carrefour où il s’est fait écrabouiller autrefois.

Au fil de l’aventure, Nathan va peu à peu renouer des liens avec ses anciens amis, et tomber sur un Yo-kai miroir, une version plus puissante de Telemir, qui le transporte dans le passé. Il arrive alors en plein milieu des années 60, et y rencontre Keizo, un garçon de son âge pouvant voir les Yo-kai, qui s’avère être son grand-père ! Alternant entre passé et présent, ils vont ensemble résoudre un conflit entre deux anciens clans de Yo-kai, et combattre le mal mystérieux qui menace le Temps, tout en découvrant les origines de la Yo-kai Watch.

 

Cherche pas Nathan, ton grand-père a grave plus la classe

LES PERSONNAGES

Nathan & Katie : Dans Yo-kai Watch 2, on incarne le même héros que dans l’épisode précédent, à savoir Nathan ou Katie, selon les préférences. Toujours accompagné de Whisper et Jibanyan, le personnage n’a pas beaucoup changé depuis Yo-kai Watch 1, a l’exception du fait qu’il aie perdu la mémoire. Comme 50% des héros de RPG japonais, me direz-vous, le côté dark en moins. Il va alors devoir re-découvrir le monde des Yo-kai, et se lier à nouveau d’amitié avec eux.

Jibanyan : Que serait un Yo-kai Watch sans Jibanyan ? Notre petite mascotte au caractère bien trempé est toujours présente, mais est cette fois-ci plus développé et prend plus d’importance dans l’histoire. Un chapitre lui est d’ailleurs entièrement consacré, et on peut même l’incarner (sous sa forme de chat ordinaire) durant une séquence de flashback !

Keizo/Nathaniel : Il ressemble fortement à Nathan, et pour cause : il s’agit de son grand-père lorsqu’il était enfant ! Fan de manga et de super-héros, il est rusé et courageux (contrairement à son petit-fils), et se bat contre les Yo-kai maléfiques avec un bâton. Il est également l’inventeur de la Yo-kai Watch Modèle Zéro, le tout premier type de Yo-kai Watch, ainsi que des premiers prototypes de médaillons Yo-kai. Bref, pour un gamin de 10 ans, il gère.

Fuyunyan/Hovernyan : Le meilleur ami de Keizo, les deux ayant une relation proche de Nathan et Jibanyan. Contrairement à ce dernier qui hante un lieu précis, Fuyunyan est un esprit vagabond, sans attaches. Brave, patient, et un peu badass, il a cependant tendance à trop manger, ce qui le fait parfois grossir jusqu’à se transformer en Meganyan, un Yo-kai chat gigantesque.

Kin et Gin : Deux sorcières jumelles, principales antagonistes pendant une bonne partie du jeu. Elles servent leur maîtresse Tokio Ubaune, et contrairement aux Yo-kai ordinaires, sont naturellement maléfiques. Elles ont le pouvoir de lancer des éclairs et de manipuler le temps, et sont celles qui dérobent la Yo-kai Watch a Nathan, ainsi que tous ses souvenirs qui lui sont liés.

Tokio Ubaune/Dame Dedtime : La grande méchante du jeu. Ayant une dent contre les humains, elle tente de se venger en leur “dérobant leur temps”, et de détruire leurs liens avec les Yo-kai en empêchant la création de la Yo-kai Watch. Elle est extrêmement puissante, est capable de se régénérer en remontant le temps, et de créer des Kaima (Yo-kai maléfiques) avec ses pets. Charmant.

Les Kaima : Des Yo-kai malfaisants, constituant la 9ème tribu de Yo-kai. Leur groupe est composé de 5 généraux (modèle shonen classique), et d’une armée de Yo-kai classiques en version maléfique, affublés d’un masque noir.

 
 


VOYAGE DANS LE TEMPS

Le voyage dans le temps est la particularité principale de cet épisode, et a une influence autant sur l’histoire que sur l’expérience de jeu. Pour changer d’époque, il suffit de parler à Ungaisanmenkyou (vous inquiétez pas, il aura un nom prononçable dans la version française) après l’avoir débloqué dans l’histoire principale, tout comme pour se téléporter avec Télémir. Il n’est cependant présent qu’à certains endroits : le Mont Sylvestre, les Hauts de Granval, et Kemamoto, le village des grands-parents de Nathan.

 

Ton nouveau meilleur copain

Il n’est donc pas possible d’aller partout dans le passé, surtout que certains quartiers de la ville n’ont même pas encore été construits ! Une grande partie de Granval a quand même été reproduite à la sauce Japon des années 60, et c’est un vrai plaisir de se balader au milieu des vieilles voitures et des petites allées traditionnelles en plein coucher de soleil. Level-5 a mis un point d’honneur à ce que l’atmosphère de l’époque soit retranscrite au mieux, et on peut dire que le pari est plutôt réussi. On se croirait en pleine ère Showa !

 

Si tu es japonais et que tu as plus de 50 ans, tu devrais te sentir nostalgique, là

En plus de découvrir les environnements du jeu sous un nouveau jour, le voyage dans le temps donne aussi l’occasion de participer à des quêtes uniquement disponibles dans le passé. Certaines d’entre elles demandent même de remonter dans le temps pour trouver un objet qui n’existe plus dans le présent, etc.

 

LES YO-KAI CLASSIQUES

Mais le plus gros intérêt de ces voyages dans le temps, c’est évidemment de pouvoir rencontrer et ajouter à son Médallium les Yo-kai du passé ! Appelés Yo-kai “Classiques”, ces derniers sont basés sur les vrais yôkai du folklore japonais. Explications : par exemple, si Kappacap est une version parodique et déformée du kappa, le Kappa Classique de Yo-kai Watch 2 a un design beaucoup plus proche du kappa tel qu’il est représenté dans les légendes. De même, leur nom est bien plus sobre, sans jeu de mot, et reprend généralement le nom du yôkai japonais qu’ils représentent.

Va te cacher Kappacap, tu crains

On les rencontre dans la nature, comme les Yo-kai du présent, mais ils peuvent aussi être obtenus via un Bingo-kai spécial qu’on trouve dans le passé ! Il y en a en tout une trentaine dans Yo-kai Watch 2, dont une dizaine de Yo-kai de rang S super puissants. On notera que leurs médaillons sont légèrement différents des médaillons ordinaires, avec des bords rouges, deux encoches carrées, et des illustrations proches des estampes traditionnelles japonaises. Les médaillons Classiques ne fonctionnent d’ailleurs qu’avec la Yo-kai Watch Modèle Zéro, que Nathan reçoit dans le passé.

 

2 CLANS, 2 VERSIONS

Contrairement au premier épisode, Level-5 (qui ne crache jamais sur du pognon facile) a décidé d’adopter la formule Pokémon et de décliner Yo-kai Watch 2 en deux versions, Ganso et Honke. Renommées Fantômes Bouffis et Esprits Farceurs en français, elles contiennent chacune 12 Yo-kai exclusifs impossibles à avoir sur l’autre version, dont les fameux Kyubi et Octorgone. Eh oui, il va cette fois-ci devoir choisir entre les deux !

 

 

Mais ce n’est pas tout. Le choix a également un impact sur le scénario, car selon la version choisie, Nathan prêtera main forte aux Fantômes Bouffis ou aux Esprits Farceurs, deux anciens clans de Yo-kai se livrant une guerre sans merci. On notera aussi certaines quêtes exclusives à telle ou telle version, et la séquence d’introduction, qui change également. Pour finir, sachez que les copies digitales du jeu (téléchargeables sur l’eShop Nintendo) contiendront un Yo-kai inédit selon la version : Robonyan F et Sailornyan. Quant aux jeux en boîte, ils seront vendus avec un des deux médaillons Z exclusifs, qui une fois scannés permettront de changer l’ Âmultime de Jibanyan.

Parce qu’on avait pas assez de Nyan

Notons que 6 mois après la sortie du jeu, une troisième version est sortie au Japon sous le nom de Shinuchi (un peu comme Pokémon Émeraude et Platine, etc). Il propose un condensé des deux versions, de nouveaux Yo-kai, des versions spéciales de Yo-kai déjà existants, de nouvelles quêtes et des boss inédits.

Sortira ? Sortira pas ?

UN MONDE PLUS GRAND

Si Yo-kai Watch 2 semble si riche par rapport au premier, c’est en partie grâce à son univers nettement plus grand et varié. Granval-sur-Mer est toujours le théâtre principal des événements, mais des zones ont été ajoutées, d’autres modifiées, sans oublier le voyage dans le temps qui permet de redécouvrir la ville.

 

Nagisaki, le village de pêcheurs

La plus grande nouveauté cependant, est la possibilité de prendre le train et de voyager à travers la campagne, pour rejoindre deux nouveaux environnements. Le premier, Kemamoto (basé sur la ville de Kumamoto), est un petit village où vivent les grands parents de Nathan. On y trouve des rizières, mais aussi des Yo-kai de campagne. Le second, Nagisaki (basé sur la ville de Nagasaki), est une petite ville de pêcheurs pleine de pentes. On y trouve aussi une grotte sous-marine, remplie de Yo-kai aquatiques. Les voyages en train quant à eux ne peuvent pas être zappés, et donnent lieu à différents dialogues et événements entre chaque station. Ils sont aussi l’occasion d’admirer le paysage, et le souci du détail dont a fait preuve Level-5 pour rendre ces virées en train les plus réalistes possibles, jusqu à l’ambiance sonore.

 

Ça pourrait être chiant, si c’était pas réalisé avec autant de soin

LES NOUVEAUTÉS

Nouveaux Yo-kai, nouveaux environnements, voyage dans le temps, scénario plus fourni, c’est bien beau tout ça, mais c’est loin d’être tout ce que cette suite a à offrir en terme de nouveautés.

Des applis

Tel une tablette, le Yo-kai Pad de Whisper pourra accueillir une vingtaine d’applications plus ou moins utiles, que le joueur utilisera à la place des menus classiques pour gérer son équipe, son inventaire, etc. Déblocables au fil de l’aventure, ces applis permettront entre autres de vérifier la météo, consulter les quêtes, la liste d’amis, écouter de la musique ou regarder des vidéos, etc.

 

 

Yo-kai Watch Blasters
L’une des applis du Yo-kai Pad se nomme Yo-kai Watch Blasters, véritable jeu dans le jeu, jouable en solo ou jusqu’à 4 joueurs en local. Semblable à la Terr’heure du premier épisode, ce mini-jeu d’action inspiré des films Ghostbusters vous laissera incarner n’importe lequel de vos Yo-kai, chacun appartenant à une classe spécifique : Combattant, Tank, Soigneur, ou Support. Le but sera d’arpenter la ville en récupérant des orbes et en esquivant les patrouilles ennemies, puis d’affronter le Oni, l’ennemi le plus puissant de la zone. Ce mode fut tellement populaire au Japon que Level-5 décida d’en faire un jeu à part entière, avec de nombreuses améliorations.

 

 

Combats en Wi-Fi
Difficile de rivaliser avec Pokémon quand on ne peut pas défier ses adversaire en ligne ! Level-5 l’a bien compris et a rectifié le tir avec Yo-kai Watch 2, en proposant cette fois-ci de vrais combats en Wi-Fi pour les amateurs de compétition. Règles paramétrables, différents modes, récompenses, possibilité de jouer avec un ami ou un adversaire aléatoire, tout y est. A vous donc de peaufiner vos stratégies pour affronter les joueurs du monde entier !

 

 

Echanges de médailles
Avec désormais plus de 400 créatures, et des Yo-kai exclusifs à chaque version, il aurait été bien difficile de compléter son Médallium sans un système d’échanges, grand absent du premier épisode. Level-5 a heureusement pensé à l’intégrer au jeu, pour le plus grand bonheur des collectionneurs. S’il est impossible d’interagir avec de parfaits inconnus, il est toutefois possible d’échanger en local, ou en Wi-Fi avec ses amis 3DS. De quoi récupérer les Yo-kai qu’il vous manque, sans avoir à les chercher vous-même !

IV et EV
Avis aux stratèges en herbe ! Les IV et EV, valeurs cachées bien connues des joueurs de Pokémon et influant sur les statistiques des créatures, obéissent désormais à un nouveau système dans Yo-kai Watch 2. On ne va pas détailler ces systèmes complexes ici, mais sachez qu’il sera bien plus facile d’optimiser les stats de tes Yo-kai que dans l’épisode précédent.

 

 

Plus d’exploration
Si de nouvelles zones ont été ajoutées à Granval-sur-Mer, les quartiers déjà présents dans Yo-kai Watch 1 ont eux bénéficié de quelques améliorations. Parmis elles, la possibilité de grimper sur les murets en pierre autour des maisons, afin d’aller récupérer des objets cachés dans les jardins ou les petites allées. À ne pas reproduire chez vos voisins les enfants, ça s’appelle de la violation de propriété et c’est réprimandé par la loi.

 

 

Gestion de la météo
En addition du cycle jour-nuit présent depuis Yo-kai Watch 1, la météo change également à partir de cet épisode ! En plus de transformer l’atmosphère de la ville, ces changements climatiques influeront aussi certaines quêtes et les types de Yo-kai rencontrés. Petit détail rigolo : le personnage revêt son imperméable dès qu’il commence à pleuvoir. Du Level-5 tout craché.

 

 

Yo-kai Watch Modèle Zéro
Acquise au cours de l’aventure, la nouvelle Yo-kai Watch Modèle Zéro aura autant d’importance dans l’histoire que durant les combats. Lors de ces derniers, elle permettra de dévoiler les faiblesses élémentaires et la nourriture favorite des Yo-kai ennemis, de récupérer plus de récompenses à l’issue du combat, et surtout d’utiliser les Âmultimes G (ou M en anglais), de nouvelles super attaques qui se lancent en absorbant la jauge d’ Âmultime d’un Yo-kai adjacent. Elle sera aussi nécessaire pour utiliser les médaillons classiques, obtenus après s’être lié d’amitié avec les Yo-kai du passé.

Recyclage de Yo-kai
En parlant au moine au temple de Kemamoto, vous aurez la possibilité de “recycler” vos Yo-kai en âmes. Ces âmes pourront ensuite servir d’équipements aux Yo-kai de la même tribu, afin d’améliorer leurs caractéristiques. Un bon moyen de se débarrasser de tous ces foutus Corniots en trop, tout en renforçant votre équipe ! À noter que plus le Yo-kai de base est fort, plus son âme offrira un bonus intéressant. Attention cependant : une fois un Yo-kai transformé en âme, impossible de lui rendre sa forme originale !

 

 

Mini-jeux
Parmis les nombreuses quêtes de cet épisode, certaines vous feront participer à divers mini-jeux, qui viendront pimenter l‘aventure. Les deux principaux sont les courses de bicyclette et les parties de cache-cache, jouables dans différentes parties de la ville avec les amis de Nathan. D’autres un peu plus inattendus seront également de la partie, comme un mini-jeu ou Nathan doit avancer en rythme durant une parade, ou un autre consistant à escalader un poteau. Rien de folichon, mais ça apporte au moins un peu de variété.

 

 

Pancartes
Plusieurs pancartes mystérieuses seront placées à différents endroits de la ville, chacune liée à un Yo-kai en particulier. En lisant les 3 indices sur la pancarte, vous devrez deviner à quel Yo-kai elle fait référence, et écrire son nom afin de faire apparaître un cercle magique. Si vous possédez le médaillon du Yo-kai en question, vous pourrez utiliser le cercle pour l’invoquer, et obtenir une récompense.

 

 

Bref, ça en fait des nouveautés, non ? Si Yo-kai Watch premier du nom était déjà assez riche en soi, il n’était en réalité qu’une ébauche, une version du pauvre de Yo-kai Watch 2, qui en reprend les éléments, les améliore, et y ajoute un contenu gargantuesque. Le tout, pour une aventure pouvant facilement atteindre les 200h de jeu.
Vivement le 7 Avril !