Présentation de Yo-kai Watch

Qui aurait cru que Pokémon aurait du souci à se faire ? 

Yo-kai Watch est une licence dont l’origine remonte à la création du jeu vidéo du même nom, développé par le studio LEVEL 5, basé au Japon. LEVEL 5 était déjà très connu pour son travail de qualité sur des séries aussi connues que Professeur Layton.

Bien que reconnus par la communauté du jeu vidéo pour leurs jeux aux concepts aguicheurs, rien ne pouvait préparer le Japon au carton absolu de Yo-kai Watch. Le premier jeu, sorti en 2013, a connu de super chiffres de vente.

Mais c’est avec le lancement de Yo-kai Watch 2 : Esprits Farceurs et Yo-kai Watch 2 : Fantômes Bouffis, en 2014, que le raz-de-marée a vraiment eu lieu. Les petits japonais, sans pour autant délaisser des univers aussi forts que Pokémon, se sont alors tous passé le mot de ce qui allait devenir leur coqueluche pendant la récréation : Yo-kai Watch ! Il n’en fallait pas plus pour que le jeu débarque aux États-Unis, puis en Europe, avec près de deux ans de retard. La France est le pays d’Europe où Yo-kai Watch, premier du nom, enregistre son début le plus prometteur, avec plus de 260000 jeux vendus en 2016, année de sa sortie. C’est beaucoup plus que l’objectif de vente initial de Nintendo, qui est le distributeur de Yo-kai Watch !



La recette du succès ? Probablement la richesse d’un univers où tout tourne autour des Yo-kai, ces créatures surnaturelles issues de la tradition japonaise. Les Yo-kai peuvent être vus comme des esprits, pas forcément mauvais ni bons ; il en existe énormément de déclinaisons dans la culture japonaise. Le coup de force de Yo-kai Watch, c’est de reprendre ces légendes millénaires de l’archipel nippon et de les moderniser dans ce qui est maintenant devenu un univers riche et addictif : jeux vidéo, dessin animé, jouets, figurines, peluches, et toutes sortes de produits dérivés 

Dans Yo-kai Watch, tu incarnes Nathan Adams, ou son homologue féminin Katie Forrester. Lors d’une balade en forêt pour chasser des insectes, le héros tombe sur une vieille machine à jouets qui lui délivre une montre assez étrange, qui se révèlera être une Yo-kai Watch : elle donne le pouvoir à celui qui la porte de pouvoir voir, et interagir, avec les Yo-kai. Armé de cette montre et des nouveaux compagnons Yo-kai que le héros se fait (Whisper et Jibanyan en tête), il se prépare à régler tout un tas de problèmes à Grandville ! 



Avec l’immense succès qui accompagne cet univers depuis sa création, aucun doute n’est possible : Yo-kai Watch a tous les atouts – y compris son caractère fondamentalement non-violent et adorable – pour devenir un incontournable chez les joueurs. En tout cas, chez Yokai Watcher, on est fans, sinon… on ne serait pas là